Quel risque de maladie pour une carence alimentaire ?

Quel risque de maladie pour une carence alimentaire ?

Le manque de nutriments conduit en une carence alimentaire engendrant une maladie. En effet, cette insuffisance crée un trouble dans l'équilibre alimentaire et provoque une ou différentes maladies d'un degré de gravité différent les unes des autres.

La manifestation d'une carence alimentaire

Une carence en nutriments est la conséquence d'une nutrition faible, rare ou même inexistante. Elle est engendrée par une insuffisance dans l'alimentation d'un seul ou de plusieurs nutriments que ce soient des macronutriments ou des micronutriments. Le fait que le système digestif absorbe mal un nutriment ou que le métabolisme cellulaire refuse de l'assimiler en est également une cause.

Il existe des signes extérieurs qui peuvent alarmer une personne qu'elle puisse être en carence alimentaire engendrant une maladie. Il en est ainsi de la fatigue répétée, du stress, des palpitations, de la pâleur de la peau, de la chute continuelle des cheveux, etc.

La carence en macronutriments

La carence en protéines engendre la maladie de kwashiorkor. Ses principales victimes sont les enfants en bas âge, surtout ceux des pays pauvres. Cette maladie se manifeste par une pâleur rouge de la peau, une croissance retardée, une anorexie, un œdème de l'abdomen, une atteinte du foie ou des reins, etc.

La carence en glucides qui consiste en un manque de sucres dans l'organisme peut entraîner une hypoglycémie ou une déshydratation. Elle est également la principale cause de la fatigue, de la perte de connaissance ou de la baisse de concentration. Le manque de lipide cause un déficit en acides gras qui peut entraîner de diverses pathologies.

La carence en micronutriments

La carence en vitamines varie en fonction de la vitamine. L'insuffisance en vitamines D entraîne le rachitisme : une maladie des os, ces derniers deviennent déformés ou fracturés, ou des membres inférieurs qui subissent une incurvation concave. Le manque de vitamine B1 engendre le béribéri. Celui-ci peut être sec quand le patient ;subit une dégénérescence nerveuse, ou humide quand elle est atteinte d'un trouble cardiovasculaire.

La carence en vitamine C provoque le scorbut qui atteint les gencives du malade. L'insuffisance de vitamine A entraîne la xérophtalmie : une maladie touchant les yeux. Enfin, la pellagre est une maladie issue du manque de vitamine B3.

La carence en fer provoque l'anémie ferriprive. Cette maladie consiste en une réduction des globules rouges dans le sang emmenant la personne malade à être fréquemment fatiguée.

Le traitement des maladies issues de la carence alimentaire

La carence alimentaire engendrant une maladie peut être traitée par un apport continu des nutriments manquants chez la personne en carence. Cet apport n'est pas forcément abondant en quantité, mais doit être fréquent à heures régulières.

Pour guérir d'une maladie issue de la carence en vitamines, il est important de suivre un régime riche en cette vitamine manquante. Il en est de même en cas de carence en minéraux ou de fer. En tout cas, il est possible pour la personne malade d'accompagner son régime de compléments alimentaires riches en ces nutriments pour favoriser sa guérison, comme le complément alimentaire Minéraux & Multivitamines Beautysané produit par NL International qui est très riche en vitamines et en minéraux.

Enfin, un suivi régulier et fréquent par le médecin ou un diététicien est nécessaire jusqu'au retour de l'équilibre alimentaire. Cette consultation permet de pouvoir bien déterminer le régime adéquat à chaque malade.

Articles

Les carences alimentaires sont-elles la cause des douleurs musculaires ?

En prenant de l'âge, tout le monde peut souffrir occasionnellement de maux musculaires. Résultat : une sensation de fatigue qui a tendance à...